Sélectionner une page

Le Droit au Vélo

Pour promouvoir le vélo à Argelès-Gazost.

Hall of Fame des Cyclistes de la ville!

La Mairie d’Argelès-Gazost agit-elle dans l’intérêt des citoyens?

 

Au mois de juin de l’année dernière le nouveau conseil municipal se faisait élire. À son programme
(toujours disponible sur agir65400.com) des idées simples et efficaces pour la ville.
Malheureusement, un an plus tard, on se rend compte beaucoup des promesses les plus simples
n’ont pas été tenues, notamment:
– Créer des cheminements vélos et piétons sécurisés reliant le haut et le bas de la ville
Favoriser la piétonnisation (La Dépêche 29/06/2020)
– Créer un espace de vie couvert au centre-ville
– Installer des espaces de jeux en centre-ville

Nous nous pencherons aujourd’hui sur le premier point:

Après avoir pris des renseignements auprès de Mme la Maire, pour parvenir à réaliser cet objectif, la
municipalité a prévu de, tenez-vous bien: demander des subventions, pour commander un
“schéma directeur vélo” auprès d’un bureau d’étude, pour terminer les travaux dans 3 ans!

Mais de quel “schéma directeur vélo” parlons-nous? Il s’agit d’un plan de la ville sur lequel sont
désignées les rues qui iront accueillir des bandes cyclables afin de guider les cyclistes. C’est
obligatoire pour les villes de plus 100.000 habitants mais totalement inutiles pour des villes de
moins de 5.000 habitants comme Argelès-Gazost.

Pourquoi? Selon le code de la route, une bande cyclable ne peut pas mesurer moins de 1,50m de
largeur. Aucune rue de la ville n’est assez large pour en accueillir en plus des chaussées réservées
aux voitures.

41% des personnes ne font pas de vélo car elles ne se sentent pas en sécurité sur la route.

Sondage FUB (fub.fr)

Un sentiment partagé par de nombreux Argelésiens qui sont régulièrement témoins de voitures
de l’extérieur passant à vive allure dans la ville augmentant le sentiment d’insécurité. Mardi dernier,
un cycliste est décédé, percuté près d’Argelès par un automobiliste lui ayant refusé la priorité (La Dépêche 15/06/2021).

L’Association des Cyclistes d’Argelès-Gazost a voulu apporter à la mairie une solution simple, sans
coût et dans l’air du temps: définir la ville comme Zone 30. 150 Argelésiens ont d’ailleurs signé notre
pétition pour porter cette demande à la mairie (voir plus bas)

Malheureusement, malgré 5 entretiens avec Mme la Maire, la réponse est toujours la même: On est
d’accord mais on ne s’engage sur rien. Lorsque l’on demande à connaître les éventuelles objections
et contraintes à établir cette Zone 30 afin de trouver des solutions, la réponse est catégorique:
“Il y en a plusieurs et je ne vous les dirai pas”.

Chers argelésiens, argelésiennes, il est tout à fait normal de demander des comptes à vos élus.

William Burkhardt
Président de l’Association des Cyclistes d’Argelès-Gazost

 

Si vous habitez à Argelès-Gazost, vous avez compris que nous avons besoin d’énergie… Compter un adhérent de plus parmis nous, c’est une dose d’espoir! C’est aussi plus de légitimité et de force pour “vélorutionner” les déplacements en ville.

Tout est dit dans cette vidéo réalisée par la Ville d’Agen qui est passé en Zone 30:

Déjà 150 signatures!

LA BASE

Un panneau Zone 30 à chaque entrée de la ville.

VÉLO PARTY

Des rassemblements de vélo

Nos villes

Nos villes ont montré leurs limites, mais aussi leurs opportunités : elles sont peut-être plus malléables que nous le pensions. Depuis l’après-guerre, l’automobile a structuré l’espace urbain et a connu soixante ans de règne à peu près incontesté : on dessinait des routes, et les autres usages étaient relégués à l’espace qu’on leur laissait. Soudain, tout change. Avec le recul inéluctable de la voiture en ville, quelques millions de mètres carrés d’espaces publics vont se libérer dans la décennie à venir. C’est un fait majeur dans l’histoire de nos cités.

“La vitesse est un fléau qu’il faut contrôler. Si on veut faire de la vitesse, et bien on va comme sur un stade, on va sur un circuit adapté, sécurisé, avec des voitures ou des véhicules qui peuvent s’y prêter. Et là, on est sur un espace qui est adapté. Mais lorsqu’on est sur les routes, lorsqu’on est dans les villes, il faut être très respectueux des limitations de vitesse et il faut également qu’il y ait des forces de police qui soient là pour les faire appliquer.”

– Jean Todt, l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la sécurité routière

Le Saviez-Vous?

Les vélos peuvent emprunter les sens interdits à Argelès-Gazost et ce depuis 2019!

Selon l’Article R412-28-1
Lorsque la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/ h, les chaussées sont à double sens pour les conducteurs d’engins de déplacement personnel motorisés et les cyclistes sauf décision contraire de l’autorité investie du pouvoir de police.

 

La circulation à deux de front

Là aussi, un éternel débat au sein de la communauté cycliste…et des automobilistes, mais le code de la route est pourtant clair.

Les cyclistes peuvent circuler à deux de front sur la chaussée. Ils doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les cas où les conditions de la circulation l’exigent, notamment lorsqu’un véhicule voulant les dépasser annonce son approche (R431-7, 2ème classe)

Le Pays du Vélo

En Chiffres

Budget annuel d'une voiture en Euro

Prix moyen d'un vélo neuf

Piste cyclable à Argelès

Ce mercredi 17 avril 2019,

un peu après midi, un accident mortel s’est produit sur l’avenue des Pyrénées à Argelès-Gazost, au niveau de l’hôtel le Miramont. Un cycliste a perdu la vie dans une collision frontale avec une moto.

L’homme, âgé de 63 ans, s’appelait Georges Ruiz-Ballesteros. Originaire d’Argelès-Gazost, il était président de l’association cyclosportive d’Agos-Vidalos. Ce dernier rentrait d’une sortie avec les membres de son club de vélo quand les faits se sont produits. Le motard a, lui, été blessé dans l’accident et a été transporté à l’hôpital de Lourdes.

Un piéton fauché dans un état grave

La voiture qui a renversé le piéton, a fini sur le toit et a arraché une conduite de gaz ce qui a provoqué une fuite. 

Un accident grave s’est produit jeudi matin peu avant 11 heures sur l’avenue Robert Coll, anciennement avenue du stade, à Argelès-Gazost. Un automobiliste de 71 ans a visiblement perdu le contrôle du son véhicule et a fauché un piéton, un homme de 57 ans qui circulait sur le trottoir et qui a été très grièvement blessé sous le choc et a dû être héliporté sur un hôpital Toulousain. Dans sa…